Maudite discipline

35 Réponses

  1. Je me sens tellement dans le même bain… La dernière case est très touchante 😉

    A+

  2. C’est tout à fait ça ! Notre rôle de père…

    Quand je reste ferme face à ma fille, intransigeant sur ces questions de discipline, j’ai le même sentiment. Ce qui m’étonne toujours, c’est de recevoir bisous ou calins pas longtemps après. Comme quoi…

    C’est peut-être un ruse, ou une façon de se racheter… Je préfère penser que c’est juste de la candeur ; c’est beau l’enfance !

    J’appréhende juste l’adolescence😉

  3. ah Pascal, si tu savais comme je me sens dans le même mood avec ma grande. En plus, si t’es comme moi, tu dois le sentir encore plus quand tu passes de ta 2e à ta grande. Maudit que c’est dur d’être parents certains jours.

  4. Pascal, ne t’inquiète pas. Mes enfants sont maintenant des adultes et des ados et ils ont pleins de beaux souvenirs de leur enfance. Et en plus, les plus vieux commencent à comprendre mon intransigeance comme tu dis. C’est un mal nécessaire pour que tes enfants deviennent de beaux grands adultes responsables.

  5. Oh que c’est touchant de vérité ça !

  6. Pascal au pire elle lira ton site web… au mieux elle le fait déjà!😛

  7. La case du monstre est mentale… Tout un auto-portrait! lol

  8. Tu viens de me faire pleurer… Je viens de coucher mon grand (genre : ça suffit le niaisage) et je me sens exactement comme ça… Merci !🙂

  9. LOL la case du monstre !
    C’est touchant tout ça.

  10. Planche magnifique Pascal. Qui résume ce que tout parent a déjà ressenti. Encore plus après la naissance d’un second, d’ailleurs, car on se fait peut-être inconsciemment le reproche d’en faire moins pour le 1er ou de l’aimer moins (pas « moins », on l’adore, mais disons que l’aîné n’est plus « l’unique » objet de nos soins et de notre amour).
    Mais ton instransigeance, comme tu dis, fera d’elle une petite fille bien élevée et plaisante que tous apprécieront et elle ressentira cette fierté et cette affection. Je vois le contraire avec des amis autour de moi, personnes adorables mais qui se veulent très permissives. Permissifs, laxistes, la frontière est mince, toujours est-il que tous les gens qui les cotoient maudissent leur insupportable progéniture, au point d’hésiter à les inviter. Ce n’est vraiment pas un cadeau qu’ils font à leurs enfants !
    Et puis on suit assez de brides de ta vie pour savoir que de merveilleux moments avec toi, elle en a des tonnes, elle sait que son papa l’adore🙂
    Bref, j’aime ta façon d’aborder le sujet et ton trait, je suis fan !

  11. on vit tous ça, je crois… et pis de tout façon, quand ils grandiront, ils nous trouveront c.ns de toute manière, alors autant être un peu autoritaire pour bien les élever!
    angoisses et culpabilisations sont les deux poids de la parentalité…:-/

  12. touchant, vrai … on doit tous se retrouver là dedans … mais je pense qu’à partir du moment où tu te demandes quel souvenir elle aura c’est que tu gardes ça dans un coin de ta tête dans la journée et donc que tout ira bien ….😉

  13. Hey Ho!

    Tu ne « l’oublieras pas », tu le « déguisera en recommendations ».

    La famille est une dictature éclairée par amour pour ses poussins.
    🙂

  14. ssssssssssssssssssssssti qu’on est tous dans le meme panier… mais …c’est pour leur bien…

  15. Snif! J’ai eu un motton en lisant la dernière case. J’ai une petite fille de quatre mois qui prend beucoup moins de place dans son lit. Mais j’appréhende le moment où j’aurai à dire NON.

  16. TU M’A FAIT PLEURER LA !!!!! MOI CA JE LE VIS TROP SOUVENT PEU ETRE… ET J’Y PENSE TOUT LES JOURS !

  17. La discipline c’est normal avec les enfants. Si les règles demeurent les mêmes ça donne un côté rassurant dans la vie de l’enfant. Mais le plaisir c’est de tester les limites !!

    Si le fond est plein d’amour, pas de problèmes, tout passe !

  18. Aahhh feeling comlètement partagé par ici. Je vais toujours regarder mon plus vieux dormir le soir (3ans½) en me disant les mêmes choses…

  19. Merci pour vos commentaires éclairés, chers amis. C’est rassurant de lire qu’on vit tous un peu les mêmes dilemmes parentaux.🙂

  20. Mon chum et moi éduquons notre fille de 2 ans et demi de la même façon que nous l’avons été. Nous sommes un mur, nous sommes constants, fermes, sévères, et c’est vrai que j’ai parfois l’impression que nous sommes durs. Ça serait tellement, mais TELLEMENT plus facile de dire oui, de céder, de laisser passer! Tellement moins « tordant » pour le coeur. Certains jours, c’est comme si on les passait à dire non-non-non et je me sens cheap sans bon sens, comme si je gâchais son existence…

    Hier, ma mère est venue passer du temps avec ma fille. Et elle m’a dit après coup: « Cette enfant-là est heureuse, ça paraît qu’elle se sent aimée! »

    Ça m’a confirmé que j’avais emprunté le bon chemin. Mes parents imposaient leurs limites, formaient un bloc par-dessus lequel j’ai tenté en vain de passer. Je suis chanceuse d’avoir un tel modèle d’éducation, car quand je regarde en arrière, je constate que mes mauvais souvenirs d’enfance ne sont pas reliés à leurs décisions ou leur attitude.

    Au contraire!

    Excuse le long commentaire, ta BD me fait beaucoup réfléchir…🙂

    • Réconfortant! Je comprends tellement comment les paroles de ta mère ont pu agir comme un baume… Merci beaucoup d’avoir partagé tout cela!

  21. Ouin, ça porte à réfléchir en effet. Moi aussi je me sens comme ça … avec mon plus vieux. Le plus jeune, si j’étais bonne en dessin, je le dessinerais avec des cornes de little devil ! *ARG*

  22. À lire la longueur et la pertinence des commentaires, on ne doutera plus que la bande dessinée peut attendrir et faire réfléchir.

    Vive les bandes dessinées avec du vécu !!! Et celles avec de l’imaginaire aussi.

    J’ai aimé l’idée de placer la tête aux yeux exorbités de Florence en médaillon dans le centre du papa justicier et du papa colère.

  23. C’est beeeeau !!
    Ton découpage est excellent, ta fin très touchante et j’ai éclaté de rire en lisant «Ainsi parle ton père» !
    Bravo !

  24. Avec un peu de retard par rapport aux autres, mais bon la France c’est loin lol!

    La discipline, et cette autorité que tu as c’est ce qui permet aux enfants de ce construire correctement! C’est important!
    L’autorité est une preuve d’amour, les enfants ont besoin de ces limites pour évoluer.

    Après, les enfants testent les limites, c’est bien normal, mais là encore ça les permet d’être plus sécures!

    Ton post et très touchant et très vrai, mais il ne faut jamais oublier ce qui est écrit au dessus😉

    Bon je commente jamais d’habitude! Je te lis depuis longtemps, j’adore ce que tu fais, continue!

  25. Je l’ai imprime … pour me rapeller ce soir … que ma titte Zoe d’amour …. je t’aime XXXX malgre que je dois faire pleins de disciplines tout le temps !

    Bisouxxx

  26. La discipline aide l’enfant à se situer dans le « bien » et le « pas bien », c’est super important et les câlins qu’elle te fait toujours même après une dispute, témoigne de l’amour et du respect qu’elle a pour toi.
    Les enfants ont besoin d’aimer et de respecter leur parent, regarde juste le comportement des enfants qui ont des parents qui leur laisse faire tout ce qu’ils veulent… ils sont super désagréable et frustré, pas bien quoi!
    Bref, vous êtes un bon papa!😉

  27. Difficile d’émouvoir profondément en une seule planche, faute pour le lecteur de se plonger longuement dans le monde de l’anecdote. Et pourtant, il y a eu une si forte résonnance émotionnelle lorsque j’ai vu la dernière image de la planche, et lu le cri d’amour de papa à sa petite fille, que c’est comme si cette unique planche n’avait été qu’une clef ouvrant sur mon propre monde, lequel s’est en quelque sorte attaché ou greffé à l’œuvre, qui en a pris une ampleur un peu plus considérable que son cadre physique.

    Je suis un peu difficile et j’ose dire que j’en aurais aimé un peu plus long, mais pour la longueur donnée, il me semble fort ardu de faire mieux. Bravo!

  28. Bordel! Il suffit de changer ta petite fille en garçon et voila que nous vivons exactement la même chose!

    La dernière vignette, c’est tellement, mais tellement ça: quand je le vois dormir, je pense précisément ce que tu as écrit!

    Encore plus troublant, moi aussi je dessine quand il dort! Des storyboards, mais je rêve de BD.

    Je me sens en retard dans les nouvelles de tomber sur ton blogue seulement aujourd’hui, mais eh, j’étais moi aussi occupé!

    Merci à MEC de m’avoir fait découvrir tes dessins superbes!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :