Dynamoville, épisode 4: Le cri du tréfonds

dynamoville_01

je suis, j’étais,
sanctuaire
sales, sales singes!
vous m’avez
brisé l’échine
avec vos marteaux
garotté les veines
scalpé, scarifié
ligoté
pour m’hérisser d’aiguilles
vengeance!
dans mes entrailles
couve le feu de ma colère
arrive le jour
où il jaillira
pour laver l’affront
et sur les décombres
tombera le silence
de l’antique
nuit