Dynamoville, épisode 1: Atlas.

dyn_atlas_v0


1. Atlas

– « C’est ce midi, à l’aéroport Maurice-Duplessis, qu’on a pu voir Ice-Q débarquer en ville pour une visite éclair. Évidemment, une foule d’admirateurs était présente pour accueillir leur héros qui fait carrière depuis maintenant sept ans dans l’équipe des West Coast Champions. Nos caméras étaient là pour couvrir l’événement. Un reportage de Stéphane Lacoursière. »

Check-lé, le p’tit crisse. Check-lé! P’tit fendant.

Une foule enflammée attendait son héros, ce midi, dans l’aire des visiteurs de l’aéroport Maurice-Duplessis. Ice-Q… »

Ice-Q! C’est quoi, ça, c’te nom là? Ça sonne Bar-B-Q. C’est Blizzard, son nom, Bli-zzard.

– « …anciennement connu sous le nom de code Blizzard, est débarqué dans la Cité de l’Énergie pour un séjour de quelques jours dont les raisons officielles n’ont pas été dévoilées par son agent. »

Me semble que quand ton pouvoir c’est de congeler les objets au toucher, créer de la glace à partir de l’humidité dans l’air, pis faire de la poudrerie pour aveugler le monde, crisse, Blizzard, ça va de soi comme nom. Ça se dit même en anglais! Pourquoi changer kek’chose qui marche?

« Tout sourire, serrant quelques mains au passage, l’ancien agent du R.I.S.Q. a quitté les lieux en vitesse, entouré de son escorte, sans s’adresser aux médias. »

Oh là là, une vraie vedette. Hah!

– « On se rappellera que Ice-Q, alias Éric Meunier, a été invité en 2002 à joindre l’équipe des West Coast Champions, basée à Los Angeles… »

Los Angeles, attention! Monsieur, c’est pas n’importe qui.

« …où il brille depuis en tant que membre émérite, récompensé plusieurs fois pour ses actes héroïques et son implication dans la communauté. Il a marié la top-modèle Morena Sakura l’année dernière, lors d’une cérémonie fastueuse qui s’est déroulée dans un palais de glace créé pour l’occasion. Le couple attend un enfant sous peu. »

(…)

– « Malgré la durée de la visite, les fans venus d’un peu partout ont été ravis de voir leur idole en personne:

– Qu’est-ce que vous aimez le plus chez Ice-Q?

– Y’é tellement beauuuuu, wouhouuuu!

– Y’a un talent… incroyable! »

C’est sûr qu’y’est bon, y travaille aux States! Pfff.

– « C’t’un p’tit gars d’icitte, un vrai success story. On peut en être fier! »

Ben voyons. Y’est là-bas pour faire la piasse, c’est clair. Pareil comme toutt’ les autres. Ça a juste pas de loyauté, c’te génération-là.

Pourtant y’était à sa place, icitte! Un naturel. Débrouillard. Un gars d’équipe. « Attends minute Atlas, m’a geler la porte de métal, pour que tu puisses la démolir avec un coup de poing! » Ça marchait super bien notre affaire. Ah, le bon vieux temps.

(Soupir.)

(Le téléphone sonne.)

– « Allô? Éric? ÉRIC! Ah ben, si j’m’attendais à ça. Qu’est-ce tu fais ici, t’es pas à L.A.? (…)

T’es où? À l’hôtel Millenium? (…) Une bière? Certain! Où ça? (…)

C’est bon, je te rejoins là à cinq heures et demie. (…) Haha! Oui oui, c’est ça, à tantôt. »

Hostie que j’m’ennuie du kid.