Et, parlant de superhéros…

On avait pas eu le temps d’en jaser, mais…

Êtes vous allés voir Watchmen, finalement? Si oui, comment avez-vous aimé le film? Aviez-vous lu la bande dessinée au préalable?

Parce que j’ai trouvé ce matin la séquence d’ouverture sur Youtube et ça m’a donné le frisson, une fois de plus.

Bon dimanche!

Pascal

(Double-cliquez sur le vidéo pour aller le visionner directement chez Youtube, en plus haute résolution c’est vraiment plus beau)

27 Réponses

  1. Je me suis tapé la BD, pour la énième fois, une semaine avant la sortie du film. Je ne m’en souvenais plus complètement. Mais je me souvenais que je l’avais bien aimé. Il y a longtemps.

    Je possède cette magnifique faculté d’oubli qui fait que relire un livre, un album de BD, ou même revoir un film, est toujours un plaisir renouvelé. J’en oublie plein de morceaux que je redécouvre à mon grand bonheur (ou parfois mon grand malheur, mais d’habitude, si les détails sont flous, l’impression générale m’est restée marquée. Bon ou mauvais).

    Or, je n’ai pu terminer le livre à temps. J’ai donc été voir le film en ayant encore à lire le dernier chapitre. Je ne savais trop à quoi m’attendre. Trop d’adaptations sont complètement transformées, pour le soi-disant bien du médium, et s’en retrouve insipides et vidées de leur contenu. J’avais donc une très grand apréhension envers ce film qui prétendait reprendre fidèlement (à quelques détails près) le roman graphique d’Alan Moore.

    Bin ça m’a crissé à terre. J’étais sur le cul. Littéralement. Le film est vraiment réussi.
    Selon moi, aussi bien que le livre…
    …à deux différences près:
    Ils ont complètement enlevé les histoires parallèles du vendeur de journaux et de pirate. Histoires qui, malgré leur maîtrise, leur correspondances et leur importance dans le récit, m’ont toujours royalement emmerdées. Tant mieux, donc.

    Et deuxio, la fin. Celle du film est très réussie. Mais c’est en relisant celle du livre que j’ai vraiment découvert à quel point la finale du film est tordue et absolument parfaite. C’est celle qui aurait dû figurer dans le livre.

    J’ai donc, à ma grande surprise, été fasciné par ce film que je n’aurais jamais cru possible.

    « None of you understand. I’m not locked in here with you. You’re locked up in here with me!

  2. Aaaah, excellente citation! Rorschach, à mon avis, tient le film sur ses épaules. En ce qui concerne les scènes du vendeur de journaux, personnellement, je crois que leur omission handicape le film, parce qu’ils enlèvent de l’impact à la finale.

    ****SPOILER****

    Le sacrifice de millions d’innocents, dans la bédé, fessait d’autant plus qu’on connaissait les petites histoires d’une partie des victimes. On s’attachait à eux, à la longue. Leur mort inutile donnait un « statement » très fort sur l’absurdité de l’existence. Or, dans le film, le sacrifice des innocents ne colle pas, n’a pas d’impact émotif, parce leur mort ne chapeaute rien.

    L’omission de l’histoire de pirates, par contre, me semble complètement justifiée pour le médium cinématographique. La technique de montage parallèle utilisée dans la version originale (où l’on passe de la bédé de pirates aux scènes du marchand de journaux, avec les dialogues qui se chevauchent) était une idée brillante d’Alan Moore, qui voulait repousser les limites de ce qui se faisait en bandes dessinées, à l’époque.

    Avec du recul, cette histoire de pirates fonctionne bien au niveau atmosphérique, mais alourdit terriblement le récit. Son inclusion dans le film aurait rendu ce film indigeste, je crois.

    *****FIN DU SPOILER*****

    Pour le reste, j’ai beaucoup aimé le film, sauf quelques petits trucs que je préciserai au fil de la discussion.🙂

  3. Je me suis dit exactement la même chose à la fin du film ; j’ai été très déçu qu’ils la changent de cette manière. Les évènements restent les mêmes mais ce n’est pas du tout le même esprit que dans la BD. Sinon, Zack Snyder a fait un plutôt bon travail d’adaptation et propose de très bons moments.

  4. Je me demandais… est-ce ecoutable par des enfants qui sont tres habituers a tous les batmans ( a part les deux derniers….)?? car mes kids sont tres into the supers… et moi je les ecoute pas sans eux si j’ai l’option…! -j’aime deja pas trop ecouter des films… je vais pas me le taper avant eux… je vais surement m’endormir et pas plus savoir si c’est approprie!!!-
    thanks
    xx

  5. @ DJInny: Je te le déconseille vivement. Watchmen n’est définitivement pas un film pour les enfants. C’est violent. C’est sanglant. Y’a du sexe assez explicite. Alors non, vraiment pas.

  6. Je ne connais pas le BD (allergique grave aux couleurs) et le film…

    Imaginez un mec que vous rencontrez et qui, petit à petit, fini par devenir votre meilleur ami.
    Un jour ce mec vous casse la figure comme ça, pour le plaisir.
    Le film m’a fait le même effet.

    En gros j’ai accroché de plus en plus au point d’adorer et arrivée à la fin… Patatra, tout s’écroule, je ressors hyper-déçue, folle de rage même (une histoire gâchée au dernier moment ça me mets dans tous mes états, je sais pas pourquoi. Bien pire qu’un truc foiré depuis le début. D’ailleurs je vais voir DBE demain et bizarrement je sens que je vais bien me marrer…)

  7. Sinon je confirme, pas à montrer aux p’tits, rien à voir avec les films de super-héros habituels.😉

  8. Un excellent film, je suis en train de lire la BD en ce moment même et franchement, c’est FOU à quel point on a été soucieux de traduire l’atmosphère dans l’adaptation.

    Les amateurs de films de superhéros risquent d’être déçus, par contre; trop de dialogue, pas assez de scène de combat, j’imagine.

    Moi j’ai adoré. La musique est TELLEMENT bien choisie, le visuel est excellent, le casting est parfait, l’histoire est bonne… Absolument réussi, selon moi.

    Par contre, j’avoue que le pénis de Dr. Manhattan m’a un peu déconcentré.

  9. Thanks, Pascal, c’est pas plus pour moi que pour eux, dans ce cas!!!
    xx

  10. @ Ninita: Ma curiosité est piquée! Quelle est la chose qui t’a le plus déplue dans la fin de Watchmen? Est-ce la mort de tu-sais-qui?

    @ J: Oui, c’était un vrai film d’artisans. On sentait à chaque plan l’effort de reconstitution pour plaire aux créateurs de la bande dessinée originale. Pour Dave Gibbons, c’était dans la poche, mais Alan Moore ne voulant rien savoir d’aucune adaptation cinématographique de ses oeuvres, Zack Snyder a du y trouver une motivation supplémentaire, un défi: faire le premier film, adapté d’une bande dessinée d’Alan Moore, qui plaise à son auteur.

    Pour la musique, c’était généralement bon, sauf celle qu’ils ont choisie pour la scène d’amour entre Laurie et Nite Owl II, à bord de son vaisseau. Ça détonnait vraiment. (La scène s’étirait un peu trop, aussi)

    Pour le casting, j’ai trouvé Rorschach et The Comedian excellents, Nite Owl aussi, mais j’ai trouvé les performances de Sally et Laurie Jupiter vraiment mauvaises. Le jeu d’Ozymandias m’a aussi déplu, il était inaudible la moitié du temps, quelle mauvaise diction.

  11. J’y suis retournée une deuxième fois pour le membre bleu.

  12. Très exactement, c’est le seul personnage qui me plaisait et en plus je suis persuadé qu’il avait raison et que les autres ont déconné.

    (accessoirement, la musique et géniale, mais fallait-il vraiment mettre le volume deux fois plus fort que le reste du film ? Je suis ressortie avec mal au crâne, ça n’a pas amélioré mon humeur –‘)

  13. J’ai adoré ce film et je dois absolument me procurer la BD que je n’ai jamais lue.

  14. Un des meilleurs début de film que j’ai vu dans ma vie… vive bob dylan!

  15. J’ai adoré, le seul hic c’est que les scènes d’action n’étaient pas tous homogènes parfois très crus à souhait et d’autre foi top bonbon. Mais ca reste mon meilleur filme de super héros avec Unbreakable.

  16. Citation de Ninita:
    « En gros j’ai accroché de plus en plus au point d’adorer et arrivée à la fin… Patatra, tout s’écroule, je ressors hyper-déçue, folle de rage même (une histoire gâchée au dernier moment ça me mets dans tous mes états, je sais pas pourquoi. Bien pire qu’un truc foiré depuis le début.)  »

    Wow! Tu as fait là le meilleur compliment possible au film. Je reprendrais donc ta métaphore:
    « Imaginez un mec que vous rencontrez et qui, petit à petit, fini par devenir votre meilleur ami. Un jour ce mec vous casse la figure comme ça, pour le plaisir. »

    Un mauvais film lasse, et laisse une impression vague et mièvre. Comme un mec que vous rencontrez, qui n’est pas beau et en plus est un peu vulgaire. Vous le sacrez là. Il est indigeste.

    Un bon film avec une belle fin hollywoodienne nous fait ressortir regaillardi, pimpant, et un peu léger au cerveau. Comme un mec que vous rencontrez: il est beau, intelligent, sportif et il dit tout ce que vous voulez entendre. Toujours. Il est parfait pour vous. Tellement qu’il finit par être intolérablement prévisible. Vous avez l’impression qu’il n’a aucun personnalité. Qu’il a été conçu exprès pour vous, mais ne vous apporte rien de nouveau, de confrontant, de nutritif. Que du sucré.

    Un excellent film vous passionne, vous transporte et VLAN! vous boulverse. Il vient vous chercher à l’intérieur, vous tiens par les trippes et vous remet en question. Il ose croire en votre intelligence en vous metant au défi, en testant vos limites, en vous mettant face à vous même. C’est le genre de film duquel on sort et dont on discute.

    ****Spoiler Alert****

    Non, la fin du film est parfaite: On croirait que Dr. Mahattan, qui est superpuissant, est aussi l’être le plus intelligent du monde, mais Ozzymandias l’est encore plus. Ça nous bouleverse, mais en même temps c’est une telle critique de la nature humaine -on ne se rends compte de notre bétise que lorsqu’il est trop tard- que oui, c’est frustrant, oui c’est injuste, oui c’est cruel, mais c’est vrai. Et c’est là que ça fesse.

  17. @ Leif: Bien que je trouve ton analyse et ton analogie très intéressantes, je ne suis pas entièrement d’accord avec ta distinction qui place les films aux fins bouleversantes au-dessus des films aux fins réconfortantes. À mon avis, l’une ou l’autre des catégories se valent. Ce sont simplement des expériences différentes, dont l’appréciation dépend de la saveur que l’on recherche.

    Certaines personnes aiment êtres bouleversées au cinéma, d’autres n’aiment pas du tout. Ça dépend du tempérament de chacun, du nombre de films qu’il a vus dans sa vie, de l’accoutumance aux sensations fortes, et de plusieurs autres petites choses qui ne possèdent pas en elles-mêmes de valeur absolue. Ce sont les goûts de chacun.

    Et si les goûts n’ont pas de valeur absolue, je pense qu’on ne peut pas hiérarchiser les sortes de films qu’ils nous poussent à rechercher, et à consommer.

    Je crois que la même logique s’applique à l’art, par extension. L’art qui provoque, qui bouleverse n’est pas la seule forme à être pertinente. Chaque production artistique contient en elle-même les éléments qui pourront ou non l’élever au rang des chefs-d’oeuvres, et ça ne dépend pas nécessairement de l’effet bouleversant qu’elle produit. Picasso était pertinent, oui, mais DaVinci l’est tout autant, sans pour autant rechercher l’effet-choc.

    Ultimement, c’est l’Histoire qui fait le grand tri. La grande masse de l’humanité adopte constamment des idées, en rejette d’autres, en oublie, se rappelle de certaines, selon les modes et les circonstances. L’art n’échappe pas à cet effet🙂

  18. @ Ninita

    Si un jour vous tombez sur le film italien « Le Grand Silence » (The Great Silence) de Sergio Corbucci, évitez-le! La fin risque de vous foudroyer et vous tuer sur le coup🙂

    Perso je raffole de la finale, et la mort de « vous-savez-qui » est, bien que choquante, essentielle à l’intégrité du personnage par rapport à ce qui fut changé dans le monde.

  19. Moi personnellement j’ai adoré le film! Je suis en train de lire la BD et c’est exactement pareil! J’ai jamais vu un film être aussi fidèle au livre🙂 à voir et à revoir!

    (jsuis rendue un peu trop fan…le film, la trame sonore, la bd…😛 )

  20. Mais là, franchement, vous me donnez le goût de le voir… Ainsi que la BD… Alors, je risque d’aller le voir et c’est à cause de vous Leif et Pascal !😉😉 Non, mais sans blagues, j’avais aussi le goût de le voir, mais j’ai eu des doutes un moment donné et j’ai décidé d’attendre voir les avis avant. Surtout d’experts comme vous…

  21. Trois mots résument ce film… QUÉQUETTE BLEU FLUORESCENTE!
    Non mais sérieux j’ai vraiment aimé. Le début avec la chanson de bob dylan, c’était extraordinaire!

  22. @ Leif : Le problème c’est que n’ayant pas lu la BD je trouve les autres personnages inexistants (Ozzimandias en particulier, on dirait le Ken de Barbie en vieux et anorexique tant il fait plastique) et la fin ne m’a pas poussé à me remettre en question mais m’a laissé une impression de gros gâchis. Pour utiliser une autre comparaison, c’est comme si je voyais ma môman préparer un gâteau superbe et qu’elle le laissait tomber juste avant de le poser sur la table. –‘

  23. Je n’ai pas encore eu la chance de lire la BD mais après un tel régal cinématographique je ne sais pas ce que j’attends. Ce qui fait une bonne adaptation selon moi, outre la fidélité à l’oeuvre originale, c’est sa capacité à se tenir debout en tant qu’oeuvre indépendamment du comic. Le film de Watchmen, contrairement à beaucoup de ses prédécesseurs, réussit à être pertinent même pour ceux qui ne connaissent pas la BD. Pas encore..

  24. Et, parlant de superhéros… où est le nôtre (toi)?😦

  25. salut a tous.

    concernant le public du film, je confirme a mon tour : ce n’est pas un film pour les enfants. Quand je suis allé le voir, j’ai d’ailleurs été tres choqué de voir des parents amener tous leurs enfants, bébé compris, voir le film !
    la plupart des grandes oeuvres d’Allan MOORE sont des bandes dessinées pour adultes : V for Vendetta est en bande dessinée d’une noirceur que n’atteint pas le film ; la Ligue des Gentelmen Extraordinaires est une catastrophe cinématographique, mais au départ et avant tout une fabuleuse bande dessinée de Moore, avec comme héros un opiomane, un terroriste, un violeur invisible, un psychopathe et une femme mise au banc de la société victorienne.
    En ce qui concerne WATCHMEN, ce n’est pas un film de super-héros, mais plutôt un film sur la notion de super-héros et le totalitarisme que renferme cette notion. Il faut aussi se rappeler que cette bd date de la période Thatcher.
    Le film est terrible, mais sur certains points, il contredit completement le message de la bd.
    Je vous conseille donc de bien lire ou relire cette bande dessiner.🙂

  26. J’ai vu le film y’a deux jours. Très bien fait! D’ailleurs un des points forts est en effet le début.
    Je n’ai jamais lu la BD par contre, donc je vois ça seulement pour le film qu’on m’a offert…
    J’ai jamais autant aimé un rouquin dans un film! Rorschach est vraiment divertissant -sociopathe mais sans compromis, pas comme le comedian- mais inévitablement j’ai eu l’impression d’un mini-Marv (parce que Sin City est sorti avant Watchmen, c’est tout).
    Mais somme toute le film ne fera pas partie de mes meilleurs: la fin m’a laissé sur ma faim.
    J’ai de la misère à acheter l’idée d’un intellect supérieur qui se fend en 4 pour se compliquer la vie… le principe qui veut que la peur rapproche même les pires ennemis, ça prend pas un cerveau magique pour le concevoir: Plume me chantait ça dans mon walkman quand j’étais adolescent.
    Ozymandias aurait juste pu s’asseoir avec son grand chum, y expliquer  »tsé, on est des héros, y faut faire des sacrifices pour le bien de l’humanité » Pis le 2e intellect le plus fort de l’univers aurait probablement compris. À 2, y pourraient trouver une façon de faire peur sans tuer des millions d’êtres humains.
    Dans le fond, mon point s’adresse surtout aux auteurs de fiction: vous aurez beau créer le personnage le plus intelligent au monde entier, y’a des risques qu’y soit juste aussi brillant que vous l’êtes vous-même.

  27. Je seconde « Le fou »…

    C’est pas dans tes habitudes de laisser mon Feed RSS sans nouvelle aussi longtemps. En tous cas, où que tu sois, j’espère que tu es bien !😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :