Petite mise au point

Pour ceux qui n’avaient pas compris, l’idée du poisson d’avril n’est pas de moi. J’ai embarqué dans un effort collectif orchestré par Vincent Giard. Je pastichais quelqu’un, et quelqu’un me pastichait en retour.

Vincent explique son concept ici.

Désolé pour le choc que ça a pu vous faire. J’avoue que la planche m’a un peu pris de court, aussi. J’ai pris la décision de la poster quand même, pour ne pas briser la chaîne, et par respect pour le travail de Nicolas.

À vrai dire, toute cette affaire me rend mal à l’aise.  On passe à d’autre chose, okay?

Pascal

Advertisements

30 Réponses

  1. J’avoue que j’ai été assez mal à l’aise en voyant…

    C’était trop réaliste.

    Mais bon, ça veut dire que t’es un bon conteur!

  2. D’ailleurs il était bien fait, je voulais aller le relire mais tu as mis un gros poisson dessus 😦

    Mets le poisson en haut, un gros titre genre « FICTION!! », mais tu devrais le laisser disponible. C’était super [trop] bien raconté!

  3. @ Pierre-Luc: Merci, mais non. Le 1er avril est passé, et ça ne sert à rien de continuer à choquer les lecteurs avec cette planche cruelle.

  4. Tu as bien fait de la supprimer. J’avais pas aimé du tout cette histoire, tout simplement parce que ça ne correspondait pas avec ta production habituelle. Je suis persuadé que tu n’aurais jamais fait une BD là-dessus si ça s’était vraiment passé.

  5. @ Walter: Tu as entièrement raison, c’est le genre de sujet dont je m’abstiendrais de parler.

  6. Ben voyons! C’est quoi cette révolte? Il me semble que tu as bien le droit de poster ce qui te chante sur ton blogue et moi j’ai adoré en passant! J’étais tellement dans le mood « poisson d’avril » au bureau que j’ai tout de suite compris la blague. L’idée du pastiche est aussi très intéressante. C’est amusant d’échanger avec d’autres illustrateurs-conteurs de temps en temps. Ça ouvre les horizons!
    Bravo Pascal! Ton poisson était très drôle! 😉

  7. Moi j’ai senti l’odeur du poisson de loin… c’est le 1er avril… faut se méfier… sinon on se fait facilement attraper…

    Ce qui est drôle, c’est de se faire prendre par des gens qu’on ne soupçonne pas…

    Je ne pense pas que tu doives te sentir mal d’avoir participé au poisson collectif… ça fait partie de la game… c’est jour de poisson ou ça ne l’est pas…

    Moi c’est certain que je vais continuer de te lire :o)))

  8. Disons que j’ai pas aimé tellement. Ça avait le même ton que la planche où un chat s’est fait écrasé il y a quelques temps. Alors c’était difficile de se préparer psychologiquement à ça. Mais, pour avoir déjà fait ce genre de blague à d’autres, ça m’a servit de leçon. Je me suis dit, l’humour est une fine ligne entre ce qui surprend et ce qui met mal à l’aise. Lâche pas !

  9. J’avoue que je trouve ça bizarre ce « poissongate ». 😉 Je comprends que le sujet était dur, mais il me semble qu’une fois qu’on a compris que c’était un exercice de poisson d’avril provenant d’une initiative ailleurs sur le Web… Mais bon, tu fais bien de mettre les choses au clair car c’est ça le Net, ça peut vite déraper.

  10. ya pô d’mal 🙂

  11. Bein voyons, on se calme.
    C’était bien, on pouvait facilement se douter que c’était un gag.

  12. C’est juste que ta petite fille est de ces sujets sensibles desquels on ne se méfie pas.

    Autant de monde ont embarqués dans ton poisson parce qu’ils ne s’attendaient pas à ce qu’un père invente une histoire aussi tragique concernant son enfant.

    Je dirais que c’était un poisson réussi, mais sans aucun humour. Au lieu de rire ou même de sourire, les gens avaient le cœur tordu.

    C’est comme dire « On a retrouvé Maman morte ce matin. … Poisson d’avril! »

    Y’a un malaise.

    Mais bon, faut pas en faire tout un drame non plus.

    Personnellement, même si le premier avril était un peu amer, je continue à te lire avec plaisir.

  13. Nayrus: Exact.. c’est parce que ca touche sa fille.. Si la BD aurait ete sur Pascal qui se met la main dans le broyeur en fesant la vaiselle (style les novvelles pensee de pascal), et qu’il nous annoncerait dans sa BD qu’il ne peut plus dessiner… ca aurait ete meilleur.

    Maintenant, une planche sur Florence contre attaque?

  14. Hum, j’avoue que j’ai moi aussi été secoué par ce poisson. N’empêche, le trait de crayon n’était pas aussi fluide que d’habitude, le lettrage du texte aurait dû être un «dead giveaway». Je me suis brièvement trouvé comme explication que le dessin avait été fait «dans l’urgence». Avec le recul, c’est évident que ça n’était pas de toi!

    Je pense que le choc et le malaise vécus par plusieurs vient du fait que ton «public» n’est pas du tout le même que celui de Nicolas. Une suggestion, si cette supercherie collective (qui est quand même un bon concept) se répète l’année prochaine: que le «pasticheur» préviennent à l’avance le «pastiché» de la teneur de sa bd, si celle-ci s’écarte du ton habituel de la bd originale. Pour éviter les mauvaises surprises.

    Sur une autre note, j’ai trouvé totalement hilarant ton pastiche de zviane. Tellement bon, au niveau dessin, je n’y ai vu que du feu. Chapeau! 🙂

  15. Tant de commentaires! C’est une belle pêche pour un poisson d’avril!

  16. Pfiou merci pour les explications.. j’étais à un doigt de t’enlever comme ami sur Facebook 😉

  17. Un poisson d’avril demeure un poisson d’avril. C’est fait pour attraper les gens, peu importe la façon de le faire. Ça fait changement du poisson en papier qu’on se fait coller dans le dos… Bravo pour ton audace Pascal, 10/10 pour l’effet!

  18. Salut , je n’avait pas commente ton poisson car cela m’avait mis vraiement mal a l’aise. et pour que je le sois ca devait etre tres fort. Etant moi-meme pere d’une fille du meme age je m/etait mis non seulement dans le texte mais a ta place et la place de la petite et du drame vecu. Heureusement que c’etait une histoire virtuelle mais mon cerveau et sentiments etaient deja affectes fait que vous m’avez eu. On passe a autre chose… mais svp.. ne mettez pas les enfants dans des histoires trop tristes meme pour le poisson car ca sent tres mauvais … on en a deja assez avec les journeaux.
    Merci… a la prochaine

  19. Ben moi, c’est ta réaction qui me choque… Et si ton pastiché cachait le pastiche que tu as fait? Ton lectorat devrait pouvoir comprendre que cette planche n’est pas de toi (peu importe que ce soit sur le coup en la lisant ou après explication) et ne pas te tenir rigueur de son caractère amer. C’est le jeu, quand on prend part à une chaine, on ne peut pas tout contrôler… J’ai hâte de lire ta prochaine planche car oui, je continuerai à te lire avec beaucoup de plaisir.

  20. Ben voyons donc… je pense que le monde surréagit un peu à cette histoire.

    Ce poisson d’avril de Nicolas était excellent (d’ailleurs, il semble en lisant les commentaire qu’encore bon nombre de personnes pensent que c’est toi qui ait dessiné la planche!… c’est à ce demander si nos lecteurs nous lisent vraiment).

    Pourquoi la planche de Nicolas était excellente? d’abord parce que le pastiche était réussi (par contre j’approuve entièrement le rajout de ‘poisson d’avril’).

    Ensuite, parce que c’est une situation réaliste. Ça aurait très bien pu se produire. Et là quand on voit que c’est une canular, on devrait être soulagé plutôt que fâché: parce que ça aurait très bien pu arriver et ça nous fait peut-être réfléchir aux trucs randoms qui nous arrivent tout le temps et à quel point on rase la catastrophe tous les jours sans s’en rendre compte. La chance qu’on a, quoi.

    Et finalement, on se rend compte qu’on est bien crédules sur Internet. Si on suit un blog autobiographique, on pense qu’à priori tout ce qui y est raconté est la vérité, alors qu’il n’en est rien. Pascal aura beau faire état de de sa famille, de ses pensées, de ses sentiments, la BD est un art de synthèse où l’on ment par omission. On ne connait pas le vrai background de tous les personnages, la réalité est infiniment plus riche que ce comment on pourrait la décrire. Du coup, les aventures quotidiennes hebdomadaires/autobiographique devraient se rendre à vous comme si elles étaient des fictions, parce qu’elles le sont d’une certaine façon, ne serait-ce que parce qu’elle passent par le filtre créatif de Pascal, il y verse toute sa subjectivité et c’est pour ça que c’est bon.

    Questionons-nous donc sur qu’est-ce qu’on prend pour du cash sur Internet, sur la valeur d’une autobiographie et de la colère qu’on peut ressentir pour tout ce qui est virtuel et ne nous touche pas vraiment. S’attache-t-on à Florence ou au personnage de Florence? Je me le demande. Des personnes qui disent « ah ben je trouve ça mauvais comme canular, je ne veux plus te lire » devraient peut-être se poser des petites réflexions quant à leur relation avec le virtuel.

  21. Je crois pas que tu dois cesser de publier ce genre de poisson d’avril. Les différentes blagues ne conviennent pas toujours à tout le monde. Et on est pas obligé de censurer à chaque fois. C’est sûr qu’il va toujours y avoir des gens pour critiquer une blague alors que d’autres vont l’élever au rang d’oeuvre d’art. C’est un choix à faire, assumer son choix et passer à autre chose.

    Pour ma part, j’ai embarqué dans le poisson d’avril, j’ai eu de la peine pour la petite, j’ai été secoué en comprenant que c’était un poisson d’avril, choqué…..pis j’ai trouvé que c’était un bon coup, je t’ai pardonné (mais attent toi à que tes lecteurs se revenge un jour lol!).

    Allez, vite! Fais une autre planche pour qu’on change de sujet…

    P.S.: le pastiche de Zviane est très réussi!

  22. Le dernier dessin de la planche du poisson d’avril a juste été copié/coller de “Le temps des fleurs”. ->
    https://monpetitnombril.files.wordpress.com/2008/10/mpn_le_temps_des_fleurs.jpg?w=460&h=960

    Y’aurais pu se forcer.

    *Tentative de changer de sujet*

  23. YOUHOU tout le monde… on se calme!

    1) Il s’agit ici d’un dessin fait par Nicolas Plamodon dans le cadre d’une chaine de poissons d’avril à laquelle Pascal a participé. C’est écrit à la fin.

    2) Le titre de la planche est «La vie est un théâtre de souffrances qui sent le poisson»…. QUI SENT LE POISSON!!! Le 1er avril!! Come on!

    3) Le trait de crayon est excellent, mais ce n’est pas celui de Pascal.

    Alors tout ça mis ensemble on devait pouvoir déduire que c’était une blague. De toutes façons, même si certains ce sont fait avoir par la blague et bien tant mieux, c’est le but.

    Alors plutôt que de créer un malaise en attaquant Pascal (qui en passant nous donne beaucoup de son temps pour créer des BD superbes ET pour répondre de façon régulière à ses lecteurs, et ce, sans rien demander en retour), prenez donc quelques secondes pour admirer le travail qui à été fait par Nicolas et SVP passez à autre chose!

    Tiens, allez lire cet article (je précise qu’il ne s’agit pas d’un poisson d’avril) et essayer de relativiser les choses: http://www.cyberpresse.ca/international/etats-unis/200904/03/01-843258-un-forcene-abat-13-personnes.php

  24. J’pense que j’ai fait exploser le ptit caractère de plusieurs personnes! Câline, calmez-vous vous même..

    avez-vous pensé un seul instant que des gens aient pu lire la b.d en ne pensant pas à un poisson? En ne lisant pas le titre? C’est ce qui m’est arrivé… J’ai eu tout un choc, parce que le sujet me laisse vraiment perplexe. Et alors? Si vous avez le droit de dire votre opinion, ceux qui n’ont pas aimé peuvent aussi le dire!

    Au lieu de critiquer, Pascal a eu l’amabilité de m’écrire pour qu’on en parle et je trouve que ça démontre un professionnalisme et une gentillesse hors du commun.

    respectons-nous mutuellement au lieu de partir une gueulante…

  25. ^-^
    bon bref, on va pas epiloguer 100 ans là dessus. chouette dessin, et chouette blague.
    je n’ai été choqué de rien, je ne voit pas ou est le pb. sur ce bonne journée !!!

  26. Après avoir lu quelques commentaires, je me permet d’ajouter le mien à la masse. Je lis assidument les B.D que tu crée et j’adore le côté réaliste, comique ou touchant qu’elles recèlent.

    Je crois que l’idée d’afficher le pastiche de Nicolas Plamondon, bédéiste de talent , qui donne dans la comédie noire, ou le « triste-qui-questionne » était excellente, surtout dans un contexte de 1er avril.

    C’était, si je ne m’abuse, justement le principe du pastiche : que chaque artiste revoit celui qu’il imitait en y ajoutant son style. Je trouves qu’il à vraiment bien réussi, en saisissant tes habituels contextes (train-train familial présenté avec bonhommie) tout en y ajoutant sa marque.

    Je trouves vraiment dommage que certaines personnes réagissent aussi mal, d’autant plus que c’était écris à la fin de la planche que c’était une blague. Après tout, l’Art est fait pour déranger les bonnes moeurs des bourgeois biens pensants que nous sommes. Quand il nous épate par le merveilleusement beau, nous fais pleurer en nous faisant comprendre des émotions abstraites et intuitives ou comme dans ce cas-ci, nous confronte avec nos pires craintes.

    Nous faire ressentir des émotions violente, c’est sa raison d’être. Sinon, il n’existerait pas. À quoi bon souhaiter ne jamais être déranger avec l’art que nous consommons?

    En conclusion, je vais pour ma part continuer de te suivre, parce que j’aime ce que tu fais, et je trouves que tu as eu du « guts » de respecter les clauses du défi et d’afficher la planche, tout en sachant qu’elle ne ferait pas l’unanimité parmi ton lectorat.

  27. AYOYE!
    j’ai meme pas ete capable de lire tous les commentaires…
    pour vrai, la, Franchement! J’ai eu quelques palpitation, les yeux pleins d’eau un peu, parce qu’on s’attache aux personnages, surtout si on les connait, indirectements, mais, c’etait quand meme une blague, et puis pour vrai, c’est un blog, j’espere sincerement que tu lis les commentaires de tes lecteurs, mais que tu seras capable de t’en foutre eperdument, tu partages des moments cocasses de ta vie avec nous, avec ton talent particulier, gratuitement!!! je crois qu’on est privilegiers d’y avoir acces, et les exercices auquels tu participes parfois sont vraiment interessants… ta consideration pour nos commentaires devrait etre percue comme un luxe… meme ton droit a la censure ne devrait pas etre discuter… les gens les plus connus sont constament critiquer, et ils foncent quand meme… a defaut de ce que le public pense, de toute facon, le public est ingrat la moitier du temps…
    anyz, je me perd dans mon chialage contre les chialeux! tu sais ce que je veux dire (je pense que je suis un peu sur la defensive parce que j’ai chialer un peu quand je me suis fait prendre a ton poisson… mais c’etait juste du chialage vraiment joke… j’espere que tu l’as percu ainsi…)
    bon continue, moi tant que tu deviens pas foule vulgaire je te suis!! et meme a ca, je penserais encore que c’est ton droit legitime!!!
    xx
    (je t’ai p-e deja dit, mais j’ai un vieux laptop anglais… c’est pour ca que j’ecris mal… je suis pas illettree!!!!!)

  28. @Pascal: Non.

    Ne réalises tu pas que tu as justement réussi un « chef d’oeuvre » si les gens ont tant réagi?

    Le ton est tellement juste, les images sont superbes et c’est tu as réussi à aller chercher les gens.

    Comme j’te dis, mets en gros rouge fluo en début du texte : « CECI EST UN TEXTE DE FICTION CRÉE POUR UN POISSON D’AVRIL » et laisse la disponible.

    C’est pas comme si tu avais manqué ton coup. Bien au contraire…!

    M’enfin, c’est ton endroit ici -=)

  29. Merci à tous les intervenants pour votre support ainsi que le niveau de discussion très civilisé. Je veux souligner tout spécialement les interventions de Zviane, de MarcoG et de Vanité, qui remettent les choses en contexte de façon brillante.

    Pascal

    PS: (@ Pierre-Luc) Si on regarde comme il le faut, j’ai laissé un lien vers la planche originale de Nicolas dans le post. 🙂

  30. Je ne connaissait pas ce blogue jusqu’à ce que le lien sur celui de Nicolas Plamondon m’amène à cette planche. Après l’avoir lue, j’ai regardé les planches précédentes pour savoir ce qui avait été pastiché, j’ai aimé et je me suis abonnée au flux RSS. Je comprend bien ta réaction, je me serais sentie agressée à ta place, mais c’est le risque dans ce genre d’exercice. Il avait le droit de faire cette histoire et tu avais le droit de ne pas la laisser telle quelle sur ton blogue une fois la blague terminée. Mais voilà, il y a quand même du bon dans cette histoire puisqu’elle t’aura amené de nouveaux lecteurs! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :