Le temps des fleurs

36 Réponses

  1. J’aime beaucoup lire tes BD jour apres jour, l’emotion y est palpable a chaque fois. Et ca ne manque pas cette fois ci, j’ai une nostalgie subite en te lisant. Tout d’un coup, mon grand-pere me manque enormement. Merci de savoir faire naitre ces sentiments par quelque cases a chaque jour.

  2. Une belle planche, très touchante. Tu viens de ruiner mon mascara.

  3. Touchant!

  4. J’ai perdu ma mère plus jeune aussi et bien que je n’ai pas encore d’enfant, ça m’attriste qu’ils ne verront jamais leur grand-maman.

    Ma maman me manque aussi. Je comprends ta mélancolie.

  5. Wow… il est déjà difficile de me faire verser une larme, mais la j’en est sentie une! Peut-être parce que je viens de perdre ma grand-mère récenmment, mais surtout parce que cet planche est magnifique!!

  6. Cher Pascal, toujours aussi touchant…

  7. Très, très beau.
    Aucune autre BD ne me procure ce plaisir, ces émotions (rire, larmes,mélancolie).
    Merci pour ces tranches de vie!
    Continue!

  8. Ça doit être l’arrivée prochaine du 1er novembre. C’est ça ce maudit mois, il remue tous les mauvais souvenirs avec sa grisaille et ses précipitations. Magnifique planche encore une fois !🙂 Très touchante.

  9. Case 3, les yeux plein d’eau…. bravo🙂 … et merci

  10. De tout coeur avec toi :*)

  11. *speechless*
    ❤❤❤

  12. elle doit etre fiere de toi, ta maman.

  13. Extrêmement touchant! Ça m’a beaucoup remuée comme j’ai perdu mon père alors que j’avais à peine vingt ans. On dit parfois que ce sont les meilleurs qui partent en premier. Une chose est sûre c’est que j’ai perdu « mon  » meilleur… Bel hommage!

  14. Le temps des fleurs… Votre titre s’ajoute à la tristesse de votre billet. Vraiment touchant.

    Avec une grosse boule dans la gorge, je prends une grande respiration et plonge le nez dans les albums photos où bonheurs et joies de l’époque sont presque palpables, du bout des doigts.
    Je revois cet ami précieux, ( parti dans quelque paradis-c’est certain! ) et malgré les larmes qui montent, la vue de son sourire appelle le mien…

  15. Tu m’a fais pleurer ….. j’ai perdu mon père il y a deux ans et j’aurais donc aimé qu’il connaisse ma petite pitoune…. Ta planche est superbe, elle a beau n’avoir que quatres cases, elle est très puissante de signification.

  16. Oufff, que d’émotion…

    Mélancolique et beau à la fois.

  17. Pourquoi tu dis ça?..
    Parce que tu es un homme de coeur…(silence)
    tout simplement…

  18. shit ! J’ai pleuré. C’est tellement beau. J’entends ta voix. C’est vraiment ton blog bédé préféré ici. C’est le plus vrai, le plus beau. Je t’aime.

    Séba, chanteur du groupe Gatineau.

  19. Oui, cent mille fois oui…elles nous manquent ces mamans parties trop vite que nos petites ne connaîtrons qu’à travers nous. Pourtant elles en auraient fait des grand-mères parfaites!….Vite un câlin avec mon bébé pour chasser la mélancolie. Plein de gros becs à vous 3

  20. Salut Pascal,

    Maman aurait vraiment été heureuse de voir nos enfants. J’y pense souvent moi aussi. C’est dommage qu’elle soit partie si tôt. De mon côté, je me console en me disant qu’elle peut sûrement les voir quand même d’où elle est… Elle doit être fière…

    Belle BD très touchante mon frère.

  21. Ouf… ça remue des émotions de mon côté.

    Je ne suis pas originale mais c’est très touchant.

  22. @ Louchia: Et moi, je suis heureux de partager ça avec un si bel auditoire… merci pour ton support ainsi que ce beau commentaire!

    @ Violaine: Merci beaucoup, je ne sais trop que dire…!🙂

    @ Cl4udie: Merci!

    @ Gen: Mes sympathies pour ta mère! De mon côté, la tristesse du deuil vient par vagues, et ces vagues-là se sont intensifiées depuis que la petite est arrivée dans nos vies. Quand ça frappe, ça frappe fort.

    @ Mini: Mes sympathies pour ta grand-mère. Seul le temps efface la blessure du deuil, alors donne toi le temps de le vivre pleinement. Merci pour le compliment…!

    @ Annick: Merci beaucoup! Je suis heureux que tu aies aimé.

    @ Dominique: Oh, merci! J’ai été très touché de lire cela. Ça me flatte beaucoup ce que tu as écrit. Personnellement, c’est les BD de Michel Rabagliati, Jimmy Beaulieu et de Scott Thompson qui me font cet effet-là. Ils sont vraiment forts. Je les recommande vivement.

    @ Alex: C’est vrai que le mois de novembre est un mois difficile, c’est en partie pourquoi je n’aime pas beaucoup l’automne… merci pour ton commentaire!

    @ Morgane: Merci à toi!

    @ ZhongArt: Merci de ton support!

    @ Gaby: Merci!🙂

    @ omeletteauxlardons: Je le souhaite ardemment…

    @ Mahica: Merci! C’est dur de perdre un parent aussi jeune. Moi j’avais 28 ans. Bon courage.

    @ Le Détracteur Constructif: Ça m’a fait grand bien, en tout cas. 🙂

    @ Miss Monde: Oui, c’est bon de feuilleter des albums photo pour se remémorer les joies du passé, mais faut se sentir prêt, ça prend un temps. Parce qu’au début, c’est vraiment trop douloureux. Merci pour ton commentaire!

    @ Marie-Claude: Oh, toutes mes sympathies pour la perte de ton père… Ne pas pouvoir partager la joie d’avoir des enfants avec les gens disparus rend le deuil encore plus difficile. Merci pour les bons mots, et prend soin de toi.

    @ Vicketteu: Merci! T’aurais du me voir hier, c’était moins beau quand je dessinais ça en braillant devant l’ordi🙂

    @ dianerythme: Merci pour ces beaux mots bien ressentis.

    @ seba: Wow! Je… je ne sais pas quoi répondre à ça. Merci du fond du coeur. Je te donne une belle accolade virtuelle (avec des tapes dans le dos bien viriles) de mon côté de l’écran.

    @ Luske: À la mort de maman, une grande amie de Chantal m’avait dit un truc qui m’est resté en tête: « les morts ne nous quittent pas, ils deviennent partie de nous ». J’ai trouvé ça beau, mais je ne l’ai jamais réalisé autant que maintenant. C’est pourquoi je vais embrasser la petite deux fois: une fois pour moi, une fois pour ma mère… Merci beaucoup!

    @ Jonathan: Merci beaucoup Jo! C’est d’autant plus dommage que c’était une mère attentionnée et pleine d’affection. Elle les aurait sûrement beaucoup calinés, ses petits-enfants! J’espère souvent qu’elle puisse les voir d’où elle est. Ça serait le fun s’ils avaient l’internet dans l’au-delà aussi🙂

    @ Noisette Sociale: Rien nous oblige d’être originaux, d’être authentiques ça suffit amplement. Merci beaucoup pour ton commentaire.🙂

  23. Mon Dieu, j’ai l’air de quoi moi-là à pleurer au bureau, seule devant mon écran?! J’ai toujours pensé que ta mère a fait tout ce qu’elle a pu pour voir ses garçons devenir grands et indépendants. Semble-t-il que c’est la mission première des parents, de rendre ses enfants auto-suffisants. J’ai perdu mon père il y a trois ans et j’aurais encore tellement besoin de lui. L’indépendance est là mais le vide et le manque aussi.

    Bisous à toute la petite famille

  24. @ matante et mononcle: Désolé pour les larmes… Je suis d’accord avec toi quand tu parles de la mission première des parents, dans le jour-à-jour ça doit pas toujours être facile, surtout à l’adolescence, mais je pense que maman l’a fait avec une qualité d’amour qui me manque terriblement aujourd’hui. Toutes mes sympathies pour le décès de ton père, et merci pour les bons mots!

  25. Oh my! une chance que je l’ai pas lue avant ce soir… j’aurais ete toute remuee pour la journee!!!
    Je me dois de tout repeter, une magnifique planche avec des emotions palpables… Tellement touchant…
    Pour moi, c’est de dire: Pourquoi je vous dis ca? Je sais pas…
    car je suis bcp comme ca, je vis bien et je me rend pas trop compte de ceux qui me manquent dans la vie, et tout d’un coup, c’est horrible comment je mennuie…
    tu es capable daller chercher les emotions de nimporte qui, plus aucun doute que la bande dessinee est un art autant que les autres disciplines… (pas que j’en doutais, mais jai jamais eu un exemple si flagrant)
    Je souhaite bcp que tu sois reconnu comme ayant revolu le monde de la bede… C’est un humour bcp plus profond et proche des gens que ce que j’ai jamais vu…
    bon assez la!
    xx

  26. Pascal, je visite ton blogue régulièrement. Je n’aime pas particulièrement la BD, mais j’adore ce que tu fais. C’est bien fait, drôle, touchant…

    C’est la première fois que je laisse un commentaire. Je n’avais pas le choix. Trop ému. J’ai perdu ma mère l’an dernier… J’avais 27 ans. C’est beaucoup trop jeune pour perdre sa mère.

    Je n’ai pas encore d’enfant. Mais une des premières choses que je me suis répété quand c’est arrivé, c’est « je ne peux pas croire que mes (futurs) enfants ne verront jamais ma maman ». C’était tellement la grand-maman parfaite. Un vrai petit coeur sur deux pattes.

    Alors merci pour ce petit chef d’oeuvre. Ça fait ressortir beaucoup d’émotions, mais je crois que c’est une bonne chose.

  27. @ Djinny: Wow, quel éloge! Sincèrement, merci beaucoup. Ça m’étonnerait d’être reconnu comme ayant révolutionné le monde de la bédé, puisque il y a des gens très talentueux qui explorent le médium de façon beaucoup plus hardie que moi. Je cherche seulement à faire un bon travail pour rejoindre les gens, tout en restant authentique. Je suis heureux de voir que les gens aiment ça. Merci encore pour ton commentaire, ainsi que ton support constant!

    @ JSebastien: Tout d’abord, mes sympathies pour ta maman. Je te comprends totalement quand tu dis qu’à 27 ans c’était trop jeune pour perdre sa mère: comme j’ai écrit plus haut, moi j’avais 28 ans, j’ai probablement vécu les mêmes émotions que toi. J’espère que tu remontes bien la pente après ce coup dur. En ce qui a trait à cette bédé, ça m’a beaucoup ému de dessiner ma mère. Mais bon, c’est une bonne chose, une averse, quand le ciel est chargé de gros nuages. Merci d’avoir pris le temps de laisser ton commentaire! Je suis heureux que mes bédés te plaisent. Prend soin de toi.

  28. Tu es mon rendez-vous matinal de chacune de mes journées. Celui qui me fait sourire, réfléchir, rire, souvenir . Celui aussi qui y met du soleil et de l’entrain.

    Mais ce rendez-vous d’hier m’a laissé sans mot. Il m’a plutôt laissée pleine de nostalgie, parfois triste, parfois gaie.

    J’aurais aimé que mon fils puisse dire ça de moi ou de sa grand-mère (toujours bien vivante et bien portant à bientôt 84 ans, merci à la vie) à ses enfants.

    Mais il nous a quitté trop tôt.

    Grâce à ta bd, j’ai pu revivre dans la journée d’hier, et encore aujourd’hui, beaucoup de tristesse, mais aussi beaucoup de beaux souvenirs. Souvenirs qu’ils ne faut jamais oublier.

    Et ça m’a fait penser aussi de rappeler ma maman pour lui dire que je l’aime.

    Merci à toi.

  29. Pascal, ton blogue me donne ma dose de bonne humeur à chaque jour, même lorsque tes planches me font (ahem… excuse moi… snifff) presque pleurer…

    Pas pour rien que tu est maintenant dans mon blogroll.

  30. J’aurais p-e du ecrire « marquer », plutot que « revolutionner », car je suis tres consciente que je ne connais pas le monde de la bede beaucoup… mais entre les emotions qui se degagent de tes petites histoires, et ton trait de crayon particulier, -je pense a un melange entre ton pantalon de pyjama super carre et le visage parfait de ta petite poule dessine si simplement!!- je pense vraiment que ca ouvre une porte a un auditoire different… moi jai toujours penser que la bede cetait un peu bebe ou humoristique sur le bord de l’absurde, que j’apprecie seulement en petite dose… la je trouve quelque chose que j’aime vraiment avoir dans mon quotidien…
    xx

  31. @ Lady: Oh, c’est vraiment la chose la plus tragique au monde que de perdre son enfant. Toutes mes sympathies! Merci d’avoir partagé un peu de ta vie avec nous. Je suis aussi heureux de savoir que mes bédés soient devenues pour toi un rendez-vous matinal. Prend soin de toi.

    @ Nicole: Merci beaucoup! J’apprécie le geste.

    @ Djinny: Ah pour ça, j’espère bien laisser ma marque un jour dans le monde de la bédé, que ce soit avec ce projet ou un autre. Je suis vraiment flatté que tu aimes tant ce que je fais. Merci pour ton commentaire!

  32. Je suis arrivé ici par hasard … je ne regrette pas … car le hasard n’existe pas vraiment. Toute ma sympathie

  33. […] la fête des Morts qui amorce le mois, le jour du Souvenir le 11, le mois de novembre nous rappelle les êtres proches que l’on a perdus ou les événements tristes de notre passé. Alors, dans cette lignée, la question sondage de la […]

  34. Wow, je suis en retard de tout le monde… mais devant mon écran, les yeux pleins d’eau, je me devais de laisser un commentaire. Magnifique.

    Ma mère a failli mourir il y a deux ans et je suis très heureuse que la vie m’ait donné la chance de la garder auprès de moi.

    Et planche vient de me faire réaliser que je ne saurais absoluement pas comment élever des enfants sans elle aux alentours… alors je fais quoi? Je commence a popper des bébés tu suite?

    Merci pour cette planche.

  35. Elle me touche celle-ci.
    Mon père est décédé un an avant la naissance de ma grande. Y-a déjà 5 ans.
    Il savait notre projet d’avoir un enfant… malheureusement, le destin a décidé qu’il ne serait plus là pour en profiter.
    Laurence

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :